2009 - Deux trophées «BERGER»

Jacqueline Séguin #012

André Séguin #006

(Hommage posthume)





 

Jacqueline Séguin #012
 

Dès la première rencontre des Séguin à Rigaud en avril 1990, Jacqueline, fille de Bruno Séguin et de Thérèse Séguin et épouse de Pierre Séguin accepte d'appuyer Yolande #001 et André #006 dans le processus de fondation d'une association de cette grande famille souche du Québec. On retrouve donc cette Séguin, quasi "pure laine", au poste d'administratrice de 1990 à 1995 puis de publicitaire de 1996 à 2000.
 

Un texte paru dans La Séguinière de juin 1997 souligne son implication à promouvoir la cause des Séguin. Toujours prête à aider lors des réunions annuelles et à accueillir avec sa bonne humeur communicative et enthousiaste, elle aide l'équipe à réaliser le programme et assurer la réussite de ces rencontres.
 

A-t-elle perdu son dynamisme depuis 1997 ? Voyons voir !


En janvier 2003, suite à une restructuration du conseil d'administration, il fut décidé de former cinq sous-comités. Dans quel comité, croyez-vous, Jacqueline a t'elle accepté de s'impliquer? On la retrouve dans quatre des cinq comités proposés soient ceux des reconnaissances, des souvenirs, des voyages et de la fraternisation.
 

En septembre 2004 Jacqueline accepte le poste de vice-présidente et devient le bras droit de Pierre-Paul Séguin, poste qu'elle cumulera jusqu'à l'assemblée générale d'août 2007. Cette année- là, vu la santé fragile de son mari Pierre Séguin, elle avait décidé de rentrer à la maison, de quitter le CA des Séguin d'Amérique et de profiter du repos du guerrier.
 

Ce départ annoncé n'aura jamais lieu. Suite à la démission de Raymond Séguin #002 et à l'aggravation de sa maladie, l'association doit se trouver un nouveau siège social. Son sang de "trois fois Séguin" ne faisant que trois tours, Jacqueline accepte d'ouvrir sa maison de la rue Jacqueline à Rigaud et d'offrir le gîte à l'ASA. Quotidiennement elle doit gérer le courrier et les courriels, superviser le renouvellement des membres et adresser les avis aux retardataires. Quatre fois l'an, elle se fait "timbreuse" et postière pour acheminer le journal La Séguinière aux quatre coins des Amériques. Qui plus est, elle est déjà sur un pied d'alerte pour préparer la rencontre des Séguin à Rigaud en 2010 à l'occasion du 20e anniversaire de fondation de l'Association.
 

Force est d'admettre que Jacqueline n'a jamais perdu sa fugue des premiers jours pour les Séguin d'Amérique. Son coeur comme son nom est… tatoué Séguin.


Jacqueline accepte cette houlette, ce bâton de berger, en témoignage de reconnaissance pour toutes ces années de bénévolat à la cause des Séguin. Nous sommes privilégiés de pouvoir compter sur une femme dynamique et polyvalente comme toi. Grâce à ta disponibilité, ton énergie et ta belle humeur nous sommes assurés que le fort des Séguin d'Amérique est entre bonnes mains.
 

Félicitations
Gisèle Tranchemontagne-Lefebvre #005
Sainte-Agathe, 15 août 2009

 

André Séguin #006

L'Association des Séguin d'Amérique veut rendre hommage au travail gigantesque accompli par André Séguin #006 et lui décerner à titre posthume un trophée « BERGER ».


Toute sa vie, il a incarné dans toute sa dimension notre devise: " Force et Générosité ". Nous sommes tristes de son absence mais il restera à jamais présent dans nos cœurs car il fut pour nous un père, un phare et un guide qui a nous a toujours conduits vers de beaux pâturages.

 

Merci André

... Éloge funèbre d’André Séguin


C'est pour moi un grand honneur et c'est aussi avec grande émotion que je veux présenter un hommage à André au nom de l'Association des Séguin d'Amérique.
 

Je me devais d'être ici aujourd'hui ; c'est un devoir de reconnaissance et surtout d'amitié.
 

Depuis près de vingt ans que je connais André. Nous nous étions rencontrés à Boucherville et nous nous sommes aperçus que nous avions le même rêve: celui de fonder une association qui réunirait tous les Séguin d'ici et d'ailleurs.
 

André, c'était un rêveur mais surtout un bâtisseur. C'est ainsi que notre association est née et avec l'aide de nombreuses personnes dynamiques, elle a pris son essor et est devenue aujourd'hui l'une des plus belles associations de familles.


André a continué durant toutes ces années à alimenter la flamme. Il a siégé depuis le début au conseil d'administration apportant toujours son enthousiasme et son soutien éclairé.


Il fut l'instigateur de nos armoiries dont nous sommes si fiers.


Chercheur invétéré, avide de trouver des "perles rares", sur ce qui se rapportait à la grande famille Séguin canadienne et française, il fouillait les archives bien avant internet. Grâce à son réseau d'information en France, nous avons pu faire de très belles découvertes lors de nos voyages.


Travailleur acharné, c'était un passionné de la petite histoire, mais avant tout c'était notre généalogiste! L'oeuvre de sa vie a certainement été "Le Dictionnaire généalogique des Séguin" ouvrage d'une importance capitale pour les générations futures. Un travail de patience, de déplacements, de recherches, un travail de bénédictin. On n'a qu'à le feuilleter pour comprendre la passion qui l'animait; tous ces noms, ces descendants, tous ces liens! Le temps qu'il a consacré à son oeuvre ne se compte pas en semaines ni en mois mais en années. Et je ne serais pas surprise que là où tu es maintenant, tu continues à chercher le maillon qui manquait à telle descendance ou à relever telle date de mariage, à établir des liens ; et avec ton grand ami le regretté Raymond Séguin vous pensez à fonder l’Association des Séguin de l'Au-delà.


Mais André n'était pas l'homme austère qui caractérise parfois le chercheur. Je l'ai toujours vu souriant, chaleureux et accueillant. Lors de nos réunions annuelles, il se faisait un plaisir de nous entretenir de généalogie et de répondre à toutes nos questions. Et le journal La Séguinière pouvait toujours compter sur ses articles clairs, intéressants et diversifiés.


André, sois certain que ton oeuvre continuera; déjà toute une équipe de personnes dynamiques assurent la relève.

Je voudrais aussi rendre hommage à Rachel et à toute la famille qui patiemment ont "cohabité" durant toutes ces années avec François Séguin et ses centaines de descendants. Vous pouvez en être très fiers.


À toi Rachel et à toute ta famille, nous offrons nos plus sincères condoléances. Soyez assurés que l'oeuvre d'André continuera d'enrichir la mémoire collective et la fierté des Séguin d'Amérique.


L'Association des Séguin d'Amérique est en deuil; mais l'espérance est là!
Yolande Séguin-Pharand #001


 

 








Madame Yolande Séguin-Pharand
première présidente et co-fondatrice de
L'Association des Séguin d'Amérique


Reconnaissance...


Lors du rassemblement annuel du 19 août 2000, l’Association des Séguin d’Amérique remettait les deux premiers «FRANÇOIS» de son histoire à des personnes exemplaires qui ont oeuvré dans un domaine très différent l’un de l’autre. Cette décoration fut créée, pour reconnaître l’effort d’un Séguin membre de notre grande famille. Depuis maintenant trois ans, nous vous invitons chaque année à nous soumettre le nom d’une personne exemplaire parmi les vôtres, afin qu’elle puisse être éligible à recevoir un «FRANÇOIS».

Cette année, le comité des reconnaissances a mis sur pied une nouvelle décoration. Par celle-ci, les membres du Conseil d’administration désirent reconnaître et souligner le bénévolat et les services rendus à l’Association des Séguin d’Amérique par l’un des leurs Mme Yolande Séguin-Pharand est donc la première honorée de cette décoration du «BERGER».

Depuis le tout début de l’Association des Séguin d’Amérique, cette grande dame s’est dévouée pour le bien de ses membres et comme le bon berger, elle a veillé et su conduire les siens d’aventure en aventure avec une main de maître. C’est avec beaucoup d’émotion, que le président, M. Pierre-Paul Séguin, lui a remis au nom des membres du C.A. la houlette, emblème de respect. Nos plus sincères félicitations à Mme Séguin-Pharand pour cet honneur si bien mérité.

Première récipiendaire de l’honneur du «BERGER»
Yolande Séguin-Pharand #001


Le 29 avril 1990, un rêve devenait réalité: l’Association des Séguin d’Amérique prenait vie à Rigaud; Mme Yolande Séguin-Pharand en était l’instigatrice. Vu son amour des traditions et des racines familiales, et surtout à cause de son intérêt pour le passé, on ne pouvait trouver mieux comme présidente. Son implication à la tête de cette association s’échelonnera sur dix années au cours desquelles elle organisa deux grands retours aux sources. A l’occasion de ses deux voyages en France, elle a dû prendre la parole lors de multiples rencontres avec les autorités locales, municipales, et même nationales. Sa nature exigeante et son désir quasi maladif d’être toujours à la hauteur de la situation lui faisaient placer la barre très haute dans tous ses agissements. En France, elle a su se faire de nouveaux amis(es) et pas les moindres... On n’a qu’à penser entre autres à M. Philippe Séguin qui lui voue une grande amitié (et c’est réciproque...)

Permettez-moi de citer un petit fait:

M. Séguin, qui était chargé de cours à l’U.Q.A.M. à une session d’automne, s’est rendu disponible pour un dîner-causerie, qu’elle organisa à Boucherville. On dit même que Monsieur Séguin a quelque peu forcé la main de son secrétaire pour qu’il bouscule son agenda, malgré un horaire très chargé.

Ouvrière de la première heure, Mme Séguin-Pharand a travaillé sur de nombreux autres projets tels que: les rencontres annuelles, La Séguinière, le choix d’une devise, l’approbation de nos armoiries par le Gouverneur Général du Canada, la formation du comité des «FRANÇOIS» et beaucoup d’autres.

Mme Yolande Séguin-Pharand a pris la tête de son bateau qu’elle a su mener à bon port, malgré quelques vagues. Les mers houleuses ne lui ont pas fait peur, car elle préfère l’action au calme. Si elle a quitté la présidence de l’association, ce n’est pas parce que la source de ses idées était tarie, mais plutôt pour lui donner un nouveau souffle de vie, car elle reste toujours pour nous un guide sûr, un phare rassurant et une bergère vigilante, bienveillante et disponible.

Après plus de douze années d’existence, un membre de l’Association des Séguin d’Amérique est officiellement reconnu pour le bénévolat accompli au sein du conseil administratif et de ses comités. Sous sa présidence, l’Association des Séguin d’Amérique est devenue l’une des plus belles associations de famille du Canada et pour tous ces faits accomplis, les membres du CA sont heureux de lui décerner l’honneur du «BERGER».

Oublier ses ancêtres,
C’est être un ruisseau sans source,
Un arbre sans racine.
(Proverbe Chinois)


Aux Cèdres, le 18 août 2002, notre président M. Pierre-Paul Séguin fit la déclaration suivante:

« Mme Séguin-Pharand, vous qui avez servi les membres de l’Association des Séguin d'Amérique avec «FORCE ET GÉNÉROSITÉ», je vous remets la houlette du «BERGER» en signe de respect de la part de tous les membres du conseil d’administration ».

Ensuite le vice-président Marcel-H Séguin lui remit le trophée du «BERGER» conçu spécialement pour elle, suivi de la présentation d’un certificat par Raymond-J Séguin, secrétaire de l’association.

Mme Séguin-Pharand, merci mille fois pour votre enthousiasme et surtout merci de nous le faire partager avec Force et Générosité!

Réponse de Madame Yolande Séguin-Pharand suite à la réception de son trophée Berger.

Chers Parents, chers Amis,

Recevoir ce trophée, c’est un couronnement qui comble de fierté sa récipiendaire. C’est en même temps une occasion qui m’est donnée de faire le bilan personnel de ces années passées, jalonnées de rencontres annuelles et familiales et de voyages enrichissants. Malgré quelques petits écueils rencontrés en cours de route, je me souviens surtout des réunions remplies de franche camaraderie et de grande amitié. Je voudrais remercier d’abord le comité organisateur pour leur choix. Je sais par expérience avec quelle attention ils étudient chacune des candidatures. Merci aussi au Conseil d’Administration d’avoir bien voulu entériner leur décision. Enfin, je voudrais surtout remercier chacun et chacune d’entre vous d’avoir cru en cette aventure et d’avoir apporté au cours de ces années votre soutien et votre collaboration. C’est aussi grâce à vous si l’Association des Séguin d’Amérique est bien vivante aujourd’hui.

Je dis donc: «mission accomplie » et longue vie avec « force et générosité » à l’Association des Séguin d’Amérique.

Merci à tous!




 


Bienvenue - Le C.A - Nouvelles Expresses - Plan du site - Notre Association - Nos Objectifs - Nos Armoiries - Souvenirs
Devenir Membre - Photos - Dictionnaire - Histoire - La Séguinière - Rassemblement Annuel - Rassemblement Automnal
Rassemblement Sportif - Voyages - Autres - Le François - Le Berger - Livre d'Or - Liens