Rencontre 2017 de l’Association des Séguin d’Amérique

Dans le cadre des Fêtes du 350e de Boucherville

Programme

Jeudi 10 août

Visites guidées du vieux Boucherville et de la maison dite L.-H.-Lafontaine

9H30 à 11H30 et 14H à 16H (en alternance)

12H00 Dîner (Type : buffet)  Salle Café Belle Lurette

L'Assemblée Générale Annuelle aura lieu à midi au Café Belle Lurette

Société d’histoire des Îles Percées, Boucherville - 450-449-4060

 

GRAND CONCERT DES FÊTES DU 350 e

Parc de la Rivière-aux-Pins, 19h---Apportez votre chaise (chaises réservées pour les descendants de Pierre Boucher et des descendants des concessionnaires)

Réseau de transport de Longueuil (RTL), transporteur officiel de l’événement.

Stationnement incitatif et détails à Boucherville, 450-906-6350

Rencontre 2016 de l’Association des Séguin d’Amérique

Cabane à sucre de Rigaud

Programme

9 :30h          Arrivée des participants et inscription dans la sucrerie.

Carriole tiré par des chevaux pour transport jusqu’au local ou à pied pour les amateurs de marche

10 :30 h       Assemblée annuelle

11 :30          Fraternisation (bar à votre disposition)

12h              Diner (repas à volonté)

13 :30h       Visite guidée

14h             Retour dans la salle pour tirage de cadeaux

15h             Au revoir et à l’an prochain

A voir : magasin général pour souvenirs de la sucrerie

Rencontre 2015 de l’Association des Séguin d’Amérique

  Voir photos

Edifice Paul-Brasseur (Salle de L’Amitié)
10 rue St-Jean-Baptiste, Rigaud


Programme
Samedi 26 septembre

9 :00 Les portes de l’édifice seront ouvertes afin de vous accueillir et vous aurez la possibilité de visiter les kiosques jusqu’à 17h00. Une table d’accueil sera identifiée à cet effet pour nous permettre de vous saluer dès votre arrivée.

11 :00 à 12 :00 Nous aurons au même endroit un espace permettant l’assemblée annuelle.

12 :00 à 13 :00 Diner libre. Plusieurs restaurants sont situés près de l’édifice, nous vous fournirons les noms et adresses à l’accueil.

13 :30 à 17 :00 Nous offrons un circuit historique aux personnes qui le désirent. Le coût sera de 5$ payable sur place. Cependant nous mentionner votre intention d’y participer car nous réserverons un autobus. Nous avons choisi des endroits faciles d’accès. Si la température le permet nous pourrons même visiter un jardin de ?. Je vous laisse la surprise. Donc des souliers de marche au cas où.

17 :00 à 18 :30 Nous vous donnons congé pour vous préparer pour le souper et la soirée.

18 :30 Nous vous attendons, toujours dans la salle de l’édifice Pierre-Brasseur, pour un repas chaud suivi d’une soirée animée par Martin Houle fils de Gisèle Séguin.

Vous retrouverez dans la salle un espace que nous appelerons Café Causette. Une personne du conseil y sera présente pour vous permettre de nous donner votre opinion sur l’avenir de l’Association. Certains ont demandé un voyage en France, est-ce au goût de plusieurs. Pourrais-t-on penser faire parvenir la séguinière par courriel au lieu du format papier? Comment trouver des personnes pour nous donner des textes. Avons-nous des correcteurs et des traducteurs pour l’avenir. Nous avons pensé à Rigaud comme endroit pour les années à venir, mais voyez-vous d’autres endroits et des activités pour les années à venir. A noter qu’en 2017 nous serons reçus à Boucherville dans le cadre de leur 350e anniversaire. Préparez vos questions et vos suggestions, nous les attendons.
Invitation : Vous aimeriez avoir un espace pour exposer, s.v.p. contacter Gilles Chartrand au 613-446-7319.

Dimanche 27 septembre 2015

10 :00 Messe country à l’église Ste-Madeleine. Généralement ces messes sont très recherchées, alors il faudra arriver tôt pour avoir des places. Si vous le désirez, après la messe, nous pourrons réserver un espace au restaurant l’Etoile afin de fraterniser une dernière fois avant votre retour à la maison. Vous pourrez à votre arrivée ou à la fin de la journée nous mentionner votre intention d’être avec nous le dimanche.

Nous vous espérons en grand nombre à cette rencontre qui sera un retour sur 25 ans d’histoire.


Rencontre 2013 de l’Association des Séguin d’Amérique

Clarence-Rockland, Ontario - 21, 22 et 23 juin 2013

En 1868, un moulin fut construit par William Cameron Edwards sur la rivière des Outaouais, suivi d’un arrêt pour le Grand Tronc en 1888. Edwards, qui avait en sa possession les droits de coupes de bois dans la région, a été le premier facteur. C’est ainsi qu’il nomma la ville, à cause de son milieu rocheux. La Cité de Clarence-Rockland est une municipalité fusionnée depuis le 1er janvier 1998. La nouvelle municipalité englobe l’ancienne ville de Rockland et l’ancien Canton de Clarence qui comprenait les villages de Bourget, de Hammond, de St-Pascal-Baylon, de Clarence-Point, de Clarence Creek, de Cheney et de Forest Hill. La cité a une population de plus de 21 000 habitants, rochelandais et rochelandaises, dont 75 % sont francophones.

Hébergement

La réunion et la soirée se dérouleront au River Rock Inn au 2808, rue Chamberland à Rockland. Le comité 2013 formé pour organiser cette réunion des Séguin à Clarence-Rockland vous propose un samedi en bonne compagnie et de vous joindre le lendemain pour la messe à l’église Très-Sainte-Trinité au 2178, Laurier, Rockland. River Rock Inn, 2808, rue Chamberland, Rockland, Ontario K4K 0B2

Téléphone : ( 613) 446-6710 ou sans frais : 1-855-446-6710.

Lors de votre réservation, veuillez mentionner qu’il s’agit de la réunion annuelle des Séguin, Groupe no. 130621A. Le prix spécial est de 114 $ par chambre pour occupation simple ou double et 10 $ de plus par personne, taxes en sus.

Autres endroits possibles : Motel Champlain à Plantagenet, Ont. (613) 673-5220 ou 1-866-673-5220 (sans frais). Il est situé à l’entrée est de Plantagenet sur la route 174, et à environ 22 minutes de Rockland. Le prix des chambres simples ou doubles : entre 80 $ et 100 $, taxes en sus.

Ottawa : L’Hôtel Chimo Hotel est situé au 1199, rue Joseph Cyr, à l’intersection du Boulevard St-Laurent et du Queensway et à environ 25 minutes de Rockland. (613) 744-1060 Prix : 135 $ - 180 $ (taxes incluses)

N’attendez pas pour faire vos réservations (date limite 22 mai 2013).

Programme

Vendredi 21 juin :

9 h 30 à 16 h 30 - Pour les personnes qui arrivent tôt, possibilité de visiter le musée de Clarence-Rockland - Adresse: 687, rue Laurier, Rockland
17 h 00 Inscription à l’hôtel
Souper libre
20 h 00 Conteur Marc Scott

Samedi 22 juin :

9 h 00 à 10 h 00 Inscription à l’hôtel
10 h 00 à 11 h 00 Assemblée annuelle
11 h 00 à 13 h 30 Dîner libre pour ceux qui ne visitent pas La Ferme St-Malo
11 h 30 à 13 h 00 Pour les visiteurs de La Ferme St-Malo… Dîner de groupe : Maison de Xin.
13 h 30 à 15 h 00 Visite guidée de La Ferme St-Malo à Saint-Pascal-Baylon
18 h 30 Buffet chaud et froid (Menu en juin)
20 h 00 Remise de reconnaissance et soirée avec Louis et Célyne Séguin
Optionnel 13 h 00 à 16 h 30 - Visite du Musée Clarence-Rockland

Dimanche 23 juin :

10 h 00 Messe à l’église Très-Sainte-Trinité de Rockland
11 h 00 à 12 h 30 Visite guidée de l’église et du presbytère - lieux historiques.
Optionnel Visite du musée 13 h 00 à 16 h 30
Dîner libre et retour à la maison.

 

Rencontre 2012 de l’Association des Séguin d’Amérique

Vaudreuil-Dorion, le 25 août 2012

 

En cette année 2012, la vingt-deuxième réunion générale des Séguin d’Amérique s’est tenue à Vaudreuil-Dorion, ville située dans la presqu’île de Vaudreuil-Soulanges et baignée par le lac des Deux-Montagnes, aux confins de la rivière des Outaouais. Cette région revêt une importance historique pour les Séguin puisqu’on dénombre leur présence dès 1736.

Exceptionnellement, cette année l’association de la famille Nims des États-Unis tient sa rencontre de trois jours avec la nôtre. - Note historique succincte des Nims: lors du raid de Deerfield en 1704, on amène entre autres Abigail Nims et Josiah Rising. Un jour, ils se marient et deux de leurs filles épousent deux frères Séguin. (voir La Séguinière, volume 22, numéro 2, page 7).

Dans l’après-midi du vendredi, les Séguin font connaissance avec les descendants de Godfrey Nims, frère d’Abigail. Le souper spaghetti est excellent. Durant le repas, deux férus en généalogie nous font part de leurs recherches. André-Jean Séguin #027 fait un survol de l’histoire des Séguin. Lise Rochette-Ménard nous fait découvrir la famille Nims.

Le samedi matin, on innove. Les deux familles sont invitées à déguster café, croissant, fromage, etc. La plupart en profitent. La réunion générale suit immédiatement. La présidente, Nicole Séguin #253 souhaite la bienvenue et demande une minute de silence pour nos disparus. Elle récite une magnifique prière composée par Marcel-H. Séguin #513. Un point retient l’attention de la trésorière Lucette Séguin #1060. La Séguinière, un lien essentiel pour les membres, coûte de plus en plus cher à cause de la mise en page, de l’impression et de la livraison postale. Par ailleurs, le nombre de membres diminuant (décès ou non-renouvellement de la contribution) cela contribue à un déficit. Le C.A doit discuter du problème et trouver une solution. Un nouveau membre fait son entrée au C.A. Il s’agit de Luc Séguin #727. Francine Séguin #328 devient trésorière.

Après la réunion générale, les conférenciers d’hier reviennent compléter leurs entretiens. André-Jean nous fait découvrir l’instituteur des Idiots, Édouard Séguin. Sa méthode d’éducation donne de bons résultats. Madame Rochette-Ménard nous amène à Deerfield et nous raconte le difficile retour des captifs à Montréal dans la neige, le froid et la glace. Elle nous entretient aussi de la vie d’Abigail Nims chez les chefs indiens. Le tout se déroule en anglais et en français. Merci à vous deux! Le samedi après-midi, les Séguin et les Nims visitent l’église historique Saint-Michel de Vaudreuil. Elle fut bâtie entre 1783 et 1787. On célèbre donc son 225e anniversaire. Cette église est remarquable par la richesse de son architecture et surtout de ses peintures. Plusieurs artistes illustres se sont succédé pendant plus de quarante ans.

Une petite marche nous amène ensuite au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, une ancienne école de garçons fréquentée par Lionel Groulx. Elle contient plus de 6 000 objets utilisés par nos ancêtres. Ce musée est un lieu privilégié, une mine d’or

Le clou et la surprise de la soirée sont la remise d’un trophée «BERGER» à Gilles Chartrand #915. La surprise n’est pas pour nous qui connaissions le dévouement sans borne de Gilles, mais pour lui qui ignorait le stratagème. En plus du BERGER, Gilles reçoit une sculpture originale adaptée au récipiendaire, oeuvre conçue et fabriquée par Marcel-H. Séguin. Toutes nos félicitations Gilles!

 

 

Rencontre 2011 de l’Association des Séguin d’Amérique

Trois-Rivières, les 16 et 17 juillet 2011

 

C ’est avec un grand plaisir que les Séguin se sont réunis à Trois-Rivières, les 16 et 17 juillet derniers, pour fêter le 21e anniversaire de la fondation de l’Association des Séguin d’Amérique et cela grâce à l’invitation de notre présidente, Nicole Séguin, toute heureuse de nous recevoir dans son beau patelin.

Notre présidente, Nicole Séguin, nous accueille en compagnie de

Jeanne Petit (Patricia Séguin Smith) et de François Séguin (Gilles Chartrand).

 

La ville de Trois-Rivières est située à mi-chemin entre Montréal et Québec. Beaucoup, comme moi, passent à Trois-Rivières sur l’autoroute 40 pour se rendre à Québec ou dans Charlevoix et oublient de s’arrêter dans cette ville historique fondée en 1634 par Laviolette.

 

Cette ville fut un certain temps la capitale du papier lorsque les compagnies de papier recevaient les billots venant du nord par flottage sur la rivière Saint-Maurice. Aujourd’hui, la demande du papier étant moins grande, on doit diversifier l’économie en organisant des festivals et beaucoup de rencontres.

 

Le samedi avant-midi, on fait un tour dans la vieille ville qui est nécessairement près du port. C’est par la voie maritime que se faisaient les échanges importants. On marche dans le parc portuaire et dans les jardins des Ursulines.

Adhémar, notre reporter, et sa conjointe, Jeanne-d’Arc Cuillerier, Jeanne et François.

Le grand point d’attraction pour les Séguin est la visite de la grande Réserve du musée. Robert-Lionel Séguin, ethnologue, a récolté un peu plus de 35 000 pièces que nos ancêtres ont façonnées et forgées avec le peu de moyens qu’ils avaient. Avec quelle adresse, ils ont fabriqué des instruments dont ils avaient besoin dans la vie quotidienne! On est émerveillé devant une telle abondance d’objets qui auraient sans doute été à la poubelle ou vendus aux étrangers. Robert-Lionel conservait ces choses dans quelques hangars à sa résidence de Rigaud. Tout était étiqueté et bien identifié. Sa collection, une merveille, fut vendue à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Robert-Lionel Séguin fut un remarquable ethnologue et un grand écrivain dont on doit être bien fier. D’ailleurs, Marcel Brouillard, un grand ami, a écrit sa biographie intitulée «L’homme aux trésors, Robert-Lionel Séguin». Durant cette fin de semaine, nous avons eu la chance de rencontrer son épouse, Huguette Servant.

La réunion générale se fait assez rapidement. D’abord, la présidente demande une minute de silence pour les Séguin décédés durant l’année; une pensée spéciale pour Thomas Tyl dont les parents Cécile Séguin et Leonard Tyl ont appris que leur fils était décédé subitement durant leur trajet vers Trois-Rivières. Ce couple américain fait toujours partie et des voyages et des rencontres annuelles. Sincères condoléances de la part des Séguin.

 

La trésorière, Lucette Séguin, ferme les livres avec un léger surplus. Il manque cinq membres pour compléter le conseil. Heureusement, une personne s’est présentée, Francine Séguin #328. Connaissant cette dame, je vous assure que le C.A. vient d’acquérir une Séguin qui saura s’impliquer.

 

Restent deux visites importantes : la vieille prison et le Musée des arts et traditions populaires situé à côté de la prison.

Il est bon de visiter une prison d’autrefois pour connaître la déshumanisation qu’on faisait avec les prisonniers. J’ai été surpris et surtout consterné d’apprendre la triste vie que menaient les prisonniers du temps. Ils étaient tout de même des humains malgré leurs fautes. Une journée dans le cachot devait suffire pour faire perdre la raison au prisonnier.

 

Voisin de la prison, on a construit le Musée des arts et traditions populaires qui contient le tiers des trésors recueillis par Robert-Lionel Séguin. Comme celui-ci aurait aimé voir ce musée de son vivant!

 

Le musée comprend diverses salles dont deux ont attiré mon attention. Une salle est consacrée «Au temps d’une paix». On peut y voir toutes les scènes de ce téléroman du début à la fin. Dans la salle «Roman des bois», Alain Stanké fait revivre des arbres morts et des racines en y sculptant la forme d’un livre. Ces chefs-d'œuvre ainsi sculptés ressemblent tellement à un livre qu’on serait porté à vouloir l’ouvrir.

 

Le cocktail et le banquet ont lieu à la mezzanine du musée. Le repas est succulent et arrosé de bon vin pour faire jaser les Séguin. Dans la soirée, j’ai bien apprécié qu’on nous présente de la musique choisie avec des paroles en français. Comme à chaque année, les enfants d’Oscar Séguin ont encore offert de beaux prix de présence. Merci!

 

Le dimanche, les Séguin se rendent nombreux à la magnifique cathédrale de l’Assomption. Cette cathédrale possède des vitraux d’une valeur inestimable fabriqués par le maître-verrier Guido Nincheri. Il réussit à reproduire des détails qu’on ne voit pas souvent dans les vitraux. (Lisez le compte-rendu de Claire Séguin dans La Séguinière de juin 2011, page 11).

 

Nous tenons à remercier la présidente, Nicole Séguin, et son équipe qui ont préparé si minutieusement cette rencontre inoubliable. L’année prochaine, Vaudreuil-Dorion vous invite et vous attend en grand nombre les 24 et 25 août.

Adhémar Séguin #030

 

Rencontre 2010 de l’Association des Séguin d’Amérique

Rigaud, QC les 9 et 10 octobre, 2010

 

 

L'avant-midi du samedi est consacré aux rencontres dans la salle de l'Amitié. Quel plaisir de se revoir! On a le temps de visiter les divers kiosques : généalogie, La Séguinière, les articles souvenirs.

Un kiosque attire mon attention. André Quesnel a produit un DVD qui relate l'histoire des Rising devenus des Raizenne. Leur descendance est très importante. Tout près, un kiosque non moins important vend à un prix qui couvre à peine les dépenses un DVD préparé par Jean Dion. Il contient les 75 premiers numéros de la Séguinière.

Aussi on a eu l'excellente idée de demander aux Séguin de présenter des photos de famille, des écrits anciens, des arbres généalogiques etc. fort bien affichés sur les tableaux cartonnés. Quelle heureuse curiosité!

Pour permettre de délier les jambes et de connaître les sources des Séguin de Rigaud, Pauline Séguin Garçon #034 a préparé un rallye pédestre pour souligner l'origine des Séguin dans la ville. Il fallait vraiment connaître la ville pour préparer ce rallye. Un peu plus de 60 Séguin ont participé à ce rallye.

Le temps du souper arrive. Le banquet qui comprend cinq services sera servi par l'Érablière Saint-Henri de Sainte-Marthe. Les Séguin sont très satisfaits. Pendant le repas, le claviériste et chanteur Louis Séguin et sa fille Céline interprètent des chansons que nous aimions chanter. Ils continueront d'animer la soirée.

Le moment tant attendu arrive : la remise d'un « FRANÇOIS ». On nous tient en haleine. On apprend à la fin d'une courte biographie que Sœur Thérèse Séguin des Sœurs de Sainte-Anne mérite cet honneur. Cette femme dévouée au grand cœur a passé une très grande partie de sa vie en Haïti, sa deuxième patrie. Les Haïtiens qui la côtoyaient l'avaient en haute estime. Vous pouvez lire le texte sur Sœur Thérèse dans la Séguinière, volume 20/No 4 ou à la page du « FRANÇOIS » à partir du menu plus haut.

Une autre surprise nous attend. On veut honorer cinq Séguin qui ont tenu La Séguinière vivante. On leur remet un magnifique cadre qui certifie que pour la grande famille des Séguin, ils, elles sont des exemples et qu'ils ont excellé au sein de l'équipe du journal La Séguinière. Ces récipiendaires sont

  • Pauline Séguin Garçon #034 qui a hérité d'une très grande partie du travail effectué par le regretté Raymond Séguin #002. Elle est responsable de la bonne marche et du contenu du journal. Cette responsabilité exige de nombreuses heures.

  • Yolande Séguin-Pharand #001, première présidente et fondatrice de l'association nous est d'une aide précieuse grâce à son expérience et à ses souvenirs.

  • Gisèle Tranchemontagne-Lefebvre #005 est doublement Séguin puisque sa mère et sa grand-mère paternelle étaient des Séguin.Nous profitons de son expérience de journaliste : elle écrit toujours des textes bien étoffés.

  • Claire Séguin-Dorais #191 cherche des Séguin parmi les familles souches et ses recherches sont toujours très approfondies. C'est aussi une critique littéraire et artistique fort précieuse.

  • Adhémar Séguin #030 écrit quelques articles et corrige comme les quatre autres, les textes que reçoit la Séguinière. Ce titulaire de français prodigue de judicieux conseils à l'équipe.

L'équipe de La Séguinière remercie les membres du conseil et le comité de la Reconnaissance de l'ASA pour ce témoignage d'appréciation.

Dimanche matin, de nombreux Séguin assistent à la messe à l'église Sainte-Madeleine de Rigaud. Elle est présidée par l'abbé Roland Demers.

L'assemblée générale suit la messe. La présidente, Nicole Séguin #253, mène la réunion. Elle demande une minute de silence en souvenir de ceux et celles qui nous ont quittés. La trésorière Lucette Séguin #1060 présente un bilan positif avec un léger surplus. Elle déplore toutefois l'augmentation constante des dépenses.

Pauline Séguin Garçon voudrait bien attirer des jeunes; peut-être nous suggéreraient-ils de nouvelles idées.

Nous avons bien apprécié la présence de Jeanne Petit ( Carmen Séguin de Stratford On.) et de François Séguin ( Gérard Séguin de Val-des-Monts).

Grands mercis et des félicitations à Jacqueline Séguin #012 et à son équipe qui ont su mener à bien cette fin de semaine inoubliable.

Pour la première fois, nous connaissons le jour et l'endroit de la prochaine réunion générale. La présidente, Nicole Séguin, nous invite chez elle à Trois-Rivières le 16 juillet 2011. Réservez cette fin de semaine.


Adhémar Séguin #030

 

Rencontre 2009 de l’Association des Séguin d’Amérique

Ste-Agathe-des-Monts, QC les 14, 15, 16 août, 2009

.

Jeanne Petit (Huguette Séguin-Huneault #1111) et

François Séguin (Gilles Chartrand #915)

Pour la deuxième fois, les Séguin d'Amérique se réunissent à la Calèche à Sainte-Agathe des Monts, dans les Laurentides. Le site est enchanteur et l'ambiance toujours excellente. Les Séguin sont bien heureux de s'y retrouver.

La réception du vendredi 14 août est chaleureuse. L'heure joyeuse rend les Séguin plus volubiles. Le soir, nous nous rendons au théâtre "Le Patriote". La pièce "Coup de ciseaux" est une comédie policière interactive.

Le plus important des trois jours se passe le samedi après-midi. La réunion se passe assez rapidement grâce à la présidente Nicole Séguin #253 qui mène l'assemblée avec sûreté! D'abord, une minute de silence pour penser à nos disparus de l'année et surtout à notre généalogiste André Séguin #006. La présidente récite ensuite une prière composée par Marcel H. Séguin #513. Viennent ensuite les rapports des comités. Ce fut une année satisfaisante, dit la présidente, malgré les grands changements à cause de la perte de membres très importants.


Le CA s'est enrichi de deux nouveaux membres : Gisèle Tranchemontagne-Lefebvre #005 et Alberta Séguin #301. La relève est assurée.
 

Le plus important à nos yeux s'en vient : la remise des «FRANÇOIS» et des «BERGER». Un «FRANÇOIS» est remis à Lionel Séguin de Très-Saint-Rédempteur, Québec. Ce Séguin s'est donné corps et âme dans sa municipalité au sein des clubs sociaux et sportifs. Les jeunes lui doivent une fière chandelle. Félicitations Lionel.


Cette année, l'Association remet deux « BERGER ». Le premier est décerné à Jacqueline Séguin #012 qui travaille au CA et à divers comités depuis les tout débuts de l'Association. Depuis deux ans, elle s'est ajouté du boulot par l’accueil du siège social et l’envoi de notre journal. Nous espérons qu'elle gardera sa devise : « j'y suis, j'y tiens et j'y reste ». Félicitations!


L'Association décerne le deuxième « BERGER » à notre regretté généalogiste André Séguin #006 qui mit plus de dix ans à colliger les données pour publier le Dictionnaire généalogique des Séguin.

 

Et le samedi. Oh! Quelle soirée! Louis Séguin, clavieriste, et sa fille Céline nous interprètent des chansons les plus variées pour plaire à tous les Séguin. Quelles voix magnifiques! Louis sait manier son instrument à la perfection.
 

Le dimanche, les Séguin peuvent jouer à divers jeux de société et le dîner d'adieu termine les activités.


Merci au comité organisateur et aux autorités de La Calèche qui savent si bien recevoir les gens. L'année prochaine, à l'occasion du vingtième anniversaire de l'Association des Séguin d'Amérique, la réunion annuelle aura lieu à Rigaud, berceau de l'Association. Ce lieu enchanteur aura le plaisir de vous recevoir à la période des couleurs d'automne.
 

À l'an prochain.
Adhémar Séguin #030

 

Rencontre 2008 de l’Association des Séguin d’Amérique

Hôtel Chimo à Ottawa, On les 8, 9 et 10 août, 2008

En cette année 2008, la réunion s'est tenue à l'hôtel Chimo,  “accueil chaleureux”, dans la capitale nationale, Ottawa. Plus de cent Séguin y ont participé pour resserrer les liens et festoyer. Un des moments important : la remise des «FRANÇOIS», un moment rempli d'émotions. Réjean Séguin #265 présente les biographies des candidates sœur Aline Séguin et Colette Séguin #800 qui méritent cette grande distinction. Toutes nos félicitations à ces deux récipiendaires.


La soirée est animée par Louis Séguin, claviériste, chanteur et sa fille Céline, chanteuse. Le conseil est à préparer un voyage en Louisiane en 2009 si le nombre le permet. Si vous êtes intéressés à y participer, donnez vite vos noms. Nous fêterons en 2010, le 20e anniversaire de l'association. La réunion de 2009 reste encore â déterminer, plus d'information suivra dans les prochaines semaines, visitez notre page "Les Nouvelles Expresses".

.

 

Rencontre 2007 de l’Association des Séguin d’Amérique


Sainte-Agathe-des-Monts, QC, les 24, 25 et 26 août 2007

La prochaine rencontre annuelle de l’Association des Séguin d’Amérique aura lieu à l’Auberge La Calèche de Sainte-Agathe-des-Monts, QC. Membres et non-membres y sont invités et les réservations sont préférables.

Vous avez le choix : le forfait de 3 jours ou la visite impromptue du samedi.

Le forfait comprend deux nuits, six repas, une soirée-théâtre et une soirée-spectacle.

La visite impromptue peut se compléter avec le souper avec spectacle.

Les attraits particuliers de la rencontre sont :

 

1) le vendredi 24 août à 15h, Jeanne Petit et François Séguin nous accueillent pour leur 335e anniversaire de mariage, et à 18h, souper suivi de la soirée-théâtre «Tiens ça mort» avec Claude Michaud et Michel Dumont.

 

2) le samedi 25 août à 10h, échange «Histoire et généalogie», à 13h30, l’assemblée générale annuelle de l’Association des Séguin d’Amérique, et à 18h, souper et soirée-spectacle «Les jumeaux.

 

3) le dimanche 26 août à 9h15, messe et fraternisation, et à 13h30, rencontre du CA avec les participants.

Pour réserver ou obtenir un renseignement supplémentaire, veuillez communiquer avec Pierre Paul au 613-446-5056 ou Seguin27@yahoo.ca ou Bernard au 514-255-2885 ou Jacqueline au 450-451-5529 ou Japie39@yahoo.ca .

 

Rassemblement annuel 2005

Sainte-Adèle, QC

Quinze ans d’une association généalogique, ça se fête. En effet, depuis ces années, grâce aux bénévoles et à la participation des membres, l’association des Séguin d’Amérique tient bon. À l’occasion de la rencontre annuelle 2005, les Séguin célèbrent en grand au Manoir Alpine de Sainte-Adèle du 26 au 28 août.

 

Le Manoir Alpine est un édifice en bois rond construit dans les Laurentides, près de la rivière du Nord à quelque 80 kilomètres au nord de Montréal. Cette partie des Laurentides fut défrichée durant la grande dépression. Le gouvernement encourageait les gens sans emploi à monter dans le nord. Le curé Labelle, sous-ministre de la colonisation, a grandement contribué à l’établissement des colons dans les pays d’en haut, comme on disait autrefois.

Pour occuper 150 personnes durant trois jours, les organisateurs avaient tout prévu. Déjà, le vendredi soir, nous assistons à une comédie au théâtre Le Patriote de Sainte-Agathe-des-Monts. «Un homme en taxi en vaut deux». Nous avions l’occasion de rire et de nous esclaffer du commencement à la fin de la pièce. Que ça fait du bien!

Le samedi avant-midi est consacré à une visite des environs de Saint-Sauveur et de Sainte-Agathe par les chemins de l’arrière pays.

Les règlements stipulent qu’on doit tenir une réunion générale qui aura lieu le samedi après-midi. Tout se déroule rondement. Le président, Pierre-Paul Séguin # 368, souhaite d’abord la bienvenue aux nombreux Séguin présents. Les responsables des divers comités présentent des rapports encourageants. Le trésorier, Raymond Séguin # 002, présente un rapport positif malgré les coûts qui augmentent sans cesse. Le C.A., toujours à la recherche de nouveaux administrateurs, se réjouit de trouver deux nouveaux membres au conseil.

On profite de cette réunion pour faire le lancement du deuxième dictionnaire généalogique des Séguin conçu par André Séguin # 006. Le premier parut en 2002 lors du rassemblement aux Cèdres. André Séguin revient avec un ajout d’une quarantaine de pages. Comme je connais ce Séguin, je ne serais pas surpris qu’il mijoterait un troisième dictionnaire pour l’année…? Un dictionnaire généalogique n’est jamais terminé; des naissances s’ajoutent et des décès surviennent. Si vous constatez des changements quelconques, faites-les parvenir à notre généalogiste. Merci, André, pour ton travail de patience.

Un moment très attendu est la remise des « FRANÇOIS» et du « BERGER ». Réjean-E. Séguin #265 présentera brillamment ces heureux élus.

Un « FRANÇOIS » est attribué à quelqu’un de la famille Séguin qui a été un exemple dans une sphère quelconque ou dans son milieu.

Le premier « FRANÇOIS» est dédié à Cécile-Marie Séguin-Tyl #634 vivant au Connecticut, E. U. Femme très impliquée dans son milieu à Uncasville et musicienne, elle s’occupe des choeurs de sa paroisse et de sa ville. Étant catholique et très pratiquante, la paroisse est heureuse de profiter de sa participation à tous les points de vue. Depuis dix ans, Cécile et son mari n’ont jamais manqué une rencontre annuelle et ont participé à tous les voyages des Séguin en France. Toutes nos félicitations, Cécile.

 

Un autre « FRANÇOIS» est remis à Jean-Rhéal Séguin # 712 de St-Pascal Baylon en Ontario. Homme fier et exemplaire dans son milieu, il a su donner des valeurs sûres à ses 13 enfants. Par son exemple, il a transmis l’amour de la nature, de la langue et de la foi. Son dévouement dans la communauté lui a valu l’admiration et le respect de tous. Malgré son âge, il entretient encore les fleurs du terrain de l’église. Pour toutes ces considérations, Jean-Rhéal mérite bien cet honneur que l’Association lui témoigne. Félicitations.

Depuis peu, le C.A. honore un ou une Séguin qui a fait un travail exceptionnel dans l’Association même. Cette personne reçoit un «BERGER». Le «BERGER» n’était pas difficile à trouver. Qui plus que Raymond Séguin # 002 a le plus travaillé dans l’Association. Pionnier dans l’Association, il l’a soutenue à tour de bras. Non seulement s’est-il occupé des finances scrupuleusement, il a mené à bien La Séguinière avec tout le travail que cela comporte. Grand organisateur des réunions générales annuelles, il voit à ce que tout fonctionne bien. Il entretient des liens avec l’Amérique et l’Europe par ses courriels qui exigent beaucoup de temps. Raymond, chapeau bas et grand merci.

 

La soirée du samedi soir es t aussi un succès. Claude Desrochers, chanteur et animateur hors pair, réussit à faire chaguin. Son talent et son expérience dégourdissent et les cordes vocales et les jambes. Heureux fut le choix de cet artiste.

Dimanche avant-midi, André Séguin #006, notre généalogiste nous présente un montage montrant un panorama des faits, des réunions et des voyages en France. Encore une fois un travail de patience pour choisir et monter les photos représentatives parmi les milliers disponibles.

À la réunion annuelle, on est heureux de rencontrer de vieilles connaissances et de découvrir de nouvelles figures; c’est pourquoi, il est important et très intéressant d’assister à ces réunions.

Cette année, les deux organisateurs Jacqueline Séguin #012 et Bernard Séguin # 340 ont presque fait un miracle. Ils sont certainement d’habiles négociateurs : deux couchers, six succulents repas (et que dire du brunch du dimanche midi!) une pièce de théâtre et la soirée du samedi soir : tout cela pour un coût très acceptable. Combien de temps à donner, combien de détails à prévoir pour faire de cette rencontre un tel succès! Merci à vous deux.

Avec plaisir, nous vous donnons rendez-vous à Embrun, en Ontario, en juin 2006.

Adhémar Séguin # 030 Pincourt, QC

 

Rassemblement annuel des Séguin d’Amérique

Saint-Jean-sur-Richelieu le 28 août 2004

Nous vous invitons à voyager par images notre rencontre annuel avec cet album de 125 photos en format diaporama. Les images changent automatiquement à tous les dix secondes. Cliquez ici pour démarrer le diaporama (durée environ 20 minutes).  Cliquez ici pour démarrer l'album photo en video clip (durée 6.05 minutes)

Photo de groupe prise lors de la réunion.

Le rassemblement annuel offre une occasion formidable de rencontre des Séguin d’Amérique. En effet, on vient des provinces de Québec, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et même des Etats-Unis. Tout ce monde est heureux de se voir. Cette année, Saint-Jean-sur-Richelieu avait l’honneur de rassembler la famille Séguin.

Saint-Jean-sur-Richelieu est une ville de la région du Suroît à quelque vingt kilomètres au sud de Montréal. Elle est située sur les rives de la rivière Richelieu qui reçoit les eaux du lac Champlain. De plus cette ville est au milieu des terres agricoles des plus productives du Québec grâce à l’humus laissé par la mer Champlain en se retirant.

Pour ceux et celles qui se sont rendus au rendez-vous par l’autobus en partance d’Hawkesbury, la rencontre avait déjà commencé dans l’autobus en chantant quelques chansons à répondre et en écoutant des historiettes supposément vraies.

Après l’accueil, notre patient chauffeur, François Séguin #970, dirige avec adresse son immense autobus guidé par le cicérone Nicole Poulin, présidente du Centre d’histoire de Saint-Jean. Ce sont les Loyalistes (Américains qui voulaient rester fidèles à la Couronne d’Angleterre lors de l’indépendance des États-Unis) qui ont fondé Saint-Jean. Il reste encore quelques édifices de style victorien qu’on essaie de restaurer. Le canal de Chambly qui longe la rivière Richelieu fut longtemps une route importante de navigation pour l’importation et l’exportation avec les États-Unis. Les Johannais durent se retrousser les manches quand la compagnie Singer, fabricante de machines à coudre, décida d’aller s’installer aux États-Unis. Le gouvernement fédéral aussi asséna un coup dur en fermant le Collège militaire. Cependant l’International des Montgolfières qui a lieu au mois d’août apporte une note positive. En outre les Johannais ont su relever les défis ; ils ont développé d’autres activités manufacturières et l’industrie bio-alimentaire émerge de plus en plus.

Blason de l'Association fait de bois et de métal remis en cadeau
à Raymond Séguin #002, trésorier depuis la fondation de l'Association.

Les statuts de l’Association exigent une assemblée générale par année. C’est là qu’on a le pouls de la santé de l’Association qui se porte très bien d’ailleurs. Le président, Pierre-Paul Séguin # 368, souhaite d’abord la bienvenue à tous et on procède ensuite au rapport du président et des divers comités. Le conseil d’administration a besoin de cinq autres membres. On fait appel aux Séguin pour combler ce vide. Suit ensuite un excellent souper servi avec diligence.

Les 140 Séguin présents attendent avec impatience la remise des FRANÇOIS : une reconnaissance pour un ou une Séguin qui a marqué son milieu par son exemple dans un domaine quelconque.

Le premier récipiendaire est le Père Édouard Séguin #144. Cet homme généreux a consacré sa vie à l’enseignement au Collège de Rigaud. C’est avec grande émotion que le Père Séguin reçoit le FRANCOIS. Après les nombreuses photographies, le Père Séguin nous dévoile des détails intéressants de sa vie. Ses nombreux neveux et nièces se sont réunis pour la circonstance. Toutes nos félicitations au Père Séguin. Vous trouverez une courte biographie du Père Séguin dans ce numéro de La Séguinière à la page 15.

Le deuxième récipiendaire est un jeune artiste qui connaît déjà une grande renommée : Yannick Nézet-Séguin. D’abord pianiste de concert, il étudie ensuite la direction d’orchestre qui le propulse parmi les grands chefs d’orchestre. Tous les Séguin auraient aimé le rencontrer ; étant retenu en Europe, sa sœur, Sylviane Séguin, reçoit le FRANCOIS en son nom (voir La Séguinière à la page 17).

Après la remise des FRANÇOIS, notre généalogiste André Séguin #006, auteur du dictionnaire des Séguin, nous présente un diaporama sur nos origines et sur la vie de l’Association. Il est bon de renouveler nos cellules qui ont tendance à oublier. Je me permets de souhaiter, au nom des Séguin, de répéter cette initiative.

Après une journée si bien réussie, nous ne pouvions nous quitter sans quelques pas de danse en souhaitant se rencontrer l’année prochaine au Manoir Alpine à Sainte-Adèle pour fêter le 15e anniversaire de notre Association. Tous nos remerciements à André Séguin #261 et à son équipe qui ont préparé cette journée mémorable.

Adhémar Séguin #030
Pincourt, QC

Bienvenue - Le C.A - Nouvelles Expresses - Plan du site - Notre Association - Nos Objectifs - Nos Armoiries - Souvenirs
Devenir Membre - Photos - Dictionnaire - Histoire - La Séguinière - Rassemblement Annuel - Rassemblement Automnal
Rassemblement Sportif - Voyages - Autres - Le François - Le Berger - Livre d'Or - Liens