Jean-François Séguin #913


 

Jean-François Séguin est né à Rigaud le 10 février 1917 d'une famille de cultivateurs. Il est le deuxième d'une famille de onze enfants, fils de Joseph-François Séguin et de Bertha Chevrier.

Il a fait ses études primaires et secondaires à Rigaud à l'école Saint-François •.de-Sales. En 1937, après trois ans d'étude, il est diplômé de l'Institut Agricole d'Oka. De 1938 à 1943, il dirige la station horticole provinciale de Trois-Rivières; cette expérience le pousse à se spécialiser dans la culture et le commerce des fleurs sous verre. Il fait des études spécialisées de « Greenhouse Vegetable Growing  » à l'International Correspondance School (1941-42) tout en étant chargé de cours d'agriculture au Patronage Saint-Charles.

Il fait des stages au Jardin Botanique de Montréal (1939), reçoit un diplôme de l'American Landscape School à Des Moines en Iowa et termine un cours sur la Coopération au Séminaire de Sherbrooke (1940).

En 1943, il se dirige vers Ottawa où il prend la direction d'Africana Fleuriste, propriété des Pères Blancs d'Afrique, à Eastview.

En 1944, il épouse Jacqueline Saint-Pierre, infirmière et ils deviendront parents de cinq garçons suivis de deux filles. Pendant ces dix ans chez Africana, il met à profit ses talents d'architecte paysagiste au cimetière Notre-Dame-de-Lourdes et au Congrès marial d'Ottawa en 1947. En mars 1953, il frappe au 447 Sussex à Ottawa où il est accueilli par l'abbé Arsène Hébert; la rencontre est des plus valables car un peu plus tard,

Jean-François est à l'emploi de l'Union des Cultivateurs Franco-Ontariens. Dès ce moment, son implication à la cause du coopératisme via les associations franco-ontariennes devient son gagne-pain. Ces fonctions l'amènent à voyager aux quatre coins de la province d'Ontario, du pays et même outre-frontières. Il s'implique activement dans les associations qui font la promotion du monde rural et agricole et dans les secteurs coopératifs:

a) administrateur de l'Institut canadien d'éducation des adultes

b) vice-président de la Société canadienne d'établissement rural

c) premier gouverneur de langue française de l'Ontario Federation of Agriculture de langue anglaise

d) premier canadien-français et catholique à présider le Comité d'éducation du même organisme

e) représentant l'UCFO (Union des cultivateurs franco-ontariens) à l'Association canadienne-française d'éducation

f) secrétaire de l'École séparée Notre-Dame-de-Lourdes de Cyrville et secrétaire régional de l'ACEBO (Asssociation of Catholic Education Board of Ontario)

g) secrétaire fondateur du Conseil de la Coopération de l'Ontario

h) membre de l'exécutif du Conseil canadien de la Coopération

i) collaborateur au journal Le Droit

j) président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Cyrville

k) participe à la fondation de plusieurs caisses populaires et de coopératives

Il participe à plusieurs congrès de l'Alliance Coopérative internationale dans différents pays du monde: Hambourg (1969), Paris (1976), Moscou (1980); il est membre d'une mission d'études en République Dominicaine et en Haïti (1980).

L'action coopérative a toujours été au centre de ses préoccupations; il en a parlé et il en a vécu. Il a toujours eu beaucoup d'intérêt pour la jeunesse et le troisième âge. Il rend hommage à son épouse Jacqueline Saint-Pierre, décédée en 1983 d'un cancer, à qui il a toujours témoigné son amour et sa reconnaissance pour son encouragement et sa patience.

Au cours de sa carrière, il a reçu des distinctions telles que:

- Médaille du Centenaire en 1968 après vingt ans de dévouement dans le mouvement coopératif

- Ordre du Mérite Coopératif Ontarien en 1984

- Ordre du Mérite Coopératif Canadien en 1986

Jean-François Séguin a créé son propre fonds et achemine au Centre de recherches en civilisation canadienne-française des documents relatant ses activités. Il contribue aussi aux Fonds de l'UCFO, l'AVD (Assurance-Vie Desjardins) du CCC (Conseil canadien de la Coopération) et de CCO (Conseil de la Coopération de l'Ontario).

À l'automne 1984, Jean-François Seguin se marie en secondes noces avec Simone Sicotte qui l'accompagne encore à ce jour dans cette vie active teintée d'une simplicité extraordinaire et du désir sincère de communiquer sa philosophie.

Terminons sur une réflexion de Jean-François Seguin: « ça m'intéresse les jeunes, dit-il, parce que c'est dans la mesure où quelqu'un nous suit qu'on vaut quelque chose ».

L'Association des Séguin d'Amérique est fière de souligner rapport exceptionnel de M, I-François Séguin qui a su faire honneur à notre devise: « Force et Générosité ».

 

 Candidat présenté par son fils Martial-D. Séguin #906

>

Arbre généalogique d'un Séguin

Jean-François Séguin #913

 

Jean-François SÉGUIN

Rigaud, QC

01-07-1944

Jacqueline SAINT-PIERRE

Joseph-François SÉGUIN

Rigaud, QC

12-10-1914

Bertha CHEVRIER

Télesphore SÉGUIN

Rigaud, QC

22-01-1878

Azilda CHEVRIER

Pierre SÉGUIN

Rigaud, QC

26-02-1827

Adélaïde SABOURlN

Joseph SÉGUIN

Vaudreuil, QC

07-11-1785

Josephte ROCHBRUNE

Pierre SÉGUIN

Ste-Anne-du-bout-de-l'Ile, QC

03-11-J761

Marie-Catherine MEURÉ

Jean-Baptiste SÉGUIN

Boucherville, QC

07-06-1710

Geneviève BARBEAU

François SÉGUIN

Boucherville, QC

31-10-1672

Jeanne PETIT






 


Bienvenue - Le C.A - Nouvelles Expresses - Plan du site - Notre Association - Nos Objectifs - Nos Armoiries - Souvenirs
Devenir Membre - Photos - Dictionnaire - Histoire - La Séguinière - Rassemblement Annuel - Rassemblement Automnal
Rassemblement Sportif - Voyages - Autres - Le François - Le Berger - Livre d'Or - Liens